Union départementale

Présentation

Son but : Regrouper les salariés (actifs, chômeurs et retraités) au-delà de leurs choix politiques, religieux ou philosophiques pour représenter leurs intérêts communs.

L’Union Départementale FORCE OUVRIÈRE, qui a actuellement ses locaux au 29 avenue Charlotte Corday à Caen, regroupe l’ensemble des syndicats cgt-FO du département, dans un cadre interprofessionnel.

Ses implantations sont multiples, des syndicats existent, bien entendu, dans les grandes entreprises du département et les principaux services publics, mais depuis plusieurs années, maintenant, nous multiplions la création de syndicats dans les PME-PMI et ce sur l’ensemble du territoire départemental.

Forte de près de 7 000 militants, FORCE OUVRIÈRE Calvados milite pour un syndicalisme libre et indépendant de tous les pouvoirs, qu’ils soient politiques ou économiques (voir la rubrique Histoire).

Les syndicats FO peuvent s’appuyer sur une organisation confédérée avec des instances à tout niveau : National, Régional et Départemental.

L’Union Départementale FORCE OUVRIÈRE est administrée par une Commission Exécutive de 25 membres élus par le congrès. La Commission Exécutive est en quelque sorte le « parlement » de l’UDFO 14.

La Commission de contrôle, élue également par le congrès, vérifie périodiquement les comptes financiers et donne quitus au Trésorier pour sa gestion.

Le Bureau de l’Union Départementale se réunit au moins une fois par mois sous la présidence du Secrétaire Général.
Les Unions Locales

Cinq Unions Locales (UL) existent dans le Calvados, elles sont le lieu de rencontres privilégiées, des militants FORCE OUVRIERE, au plus près du terrain, des réunions y sont organisées régulièrement par l’ UDFO 14, pour favoriser l’échange d’information entre l’UD et ses militants.

Les syndicats sont répartis géographiquement au sein des UL, ce qui évite de trop longs déplacements pour les syndiqués qui se rendent aux réunions.

Des permanences juridiques ont lieu au siège des UL et à l’Union Départementale.

Ces permanences sont tenues par des militants ayant des connaissances en droit du travail, ils sont souvent Conseillers Prud’hommes ou Conseillers du salarié.